LE PAYS DE SAINT JEAN DE LUZ

Les informations de la région de saint jean de luz

Le Pays de Saint-Jean-de-Luz

Le Pays de Saint-Jean-de-Luz vous accueille entre mer et montagnes. De plages en ports, de rivières en forêts, de vallons en montagnes, de villes en villages, vous serez émerveillés par sa diversité et son caractère. Partez à la découverte de son patrimoine, de ses sites, de ses produits locaux et de son artisanat d'art, de ses loisirs et équipements sportifs, de ses hébergements et animations.

Saint-Jean-de-Luz

L'église St Jean-Baptiste où se marièrent Louis XIV et l'infante Espagne, la maison Louis XIV, la maison de l'Infante, la maison Ezquerrena, seule rescapée de la ville après l'incendie de 1558, confèrent à Saint-Jean-de-Luz son statut de cité chargée d'histoire. Il faut parcourir le centre ville historique et la rue Gambetta pour remarquer les anciennes maisons des corsaires basques. Ultime défense de la ville face à la mer, la promenade de la plage s'étire du port jusqu'à la colline de Sainte Barbe d'où l'on admire toute la baie.

La place Louis XIV accueille les peintres en toutes saisons, d'autres exposent dans leurs ateliers, d'autres encore dans les galeries d'art. Faire un détour chez les fabricants de macarons, mouchous et turrons, et visiter l'Écomusée de la Tradition Basque.

En saison, tous les soirs (concerts, toro de fuego, pelote basque ...), dans la journée (initiation à la danse basque, à la pelote basque, au golf, randonnées pédestres et V.T.T., visites guidées ). Concerts de musique classique en avril et septembre par l'Académie Maurice Ravel et Musique en Côte Basque. Festivals (de Jeune Théâtre en mai, Andalou en juin, des Jeunes Réalisateurs de Cinéma et de Chant Choral en octobre). Mardi et vendredi matins, marché des producteurs du Pays de St Jean de Luz aux Halles. Fêtes (Carnaval, fêtes patronales de la St-Jean, fête du Thon) Manifestations sportives (Cesta punta , Triathlon Euskadi, ...). Navette maritime de St-Jean-de-Luz à Socoa.

Sare

Loisirs nature avec le centre équestre, sentiers de randonnée pédestre et circuits VTT balisés, le GR10, les deux aires de pique-nique ombragées et la découverte guidée par l'ONF des forêts de Sare. Loisirs culture à la bibliothèque. Loisirs plus sportifs à la piscine, au tennis, au trinquet, au fronton, ou à la salle polyvalente.
Produits locaux et artisanat d'art Sare et son célèbre gâteau basque à la gloire duquel un musée s'est créé. Quelques artistes peintres donnent à voir leurs tableaux dont la lumière est si spécifique au village.

Bidart

L'église du XVIème siècle avec son retable baroque, sa statue de St Jacques en chêne massif, ses fonts baptismaux offerts par la reine Nathalie de Serbie, la chapelle de la Madeleine, site classé; la chapelle St Joseph ; la place et sa mairie de style néo-basque. Le site naturel de verdure Erretegia s'étend jusqu'à sa plage de sable fin ; le moulin de Bassilour date de 1741.

Au sud du village, tout prés de Guéthary, un fabricant d'espadrilles cousues à la main, Garcia, raconte l'histoire de cette merveilleuse sandale basque, toujours à la pointe de la mode. A visiter aussi, le Moulin de Bassilour, atelier artisanal du fabricant de gâteaux basques et pains de campagne.

Guethary

Depuis l'église du XVIIème siècle qui domine le village, on descend vers la mer. De nombreuses maisons d'architecture exceptionnelle parsèment la route, telle Saraleguinea qui abrite le musée ou l'ensemble Mairie Fronton. La terrasse qui surplombe la mer est reliée à la résidence Itsasoan par une passerelle sculptée d'Henri Godbarge, elle offre une vue magnifique en direction du nord-est. Une rue descend jusqu'au port anciennement baleinier.
Guéthary abrite de nombreux artistes, il est possible de visiter quelques ateliers d'art contemporain, de sculpture, de bijoux et perles et d'artisanat d'art.

Ahetze

Point de passage sur la route de Saint Jacques de Compostelle, l'église Saint-Martin fut construite au XVIIè siècle, la croix processionnelle date du XVIè siècle. Le cimetière autour de l'église mérite une visite.

Ahetze est un petit village animé toute l'année avec :

  • Son marché qui se tient tous les dimanche matin.
  • Son importante foire à la brocante le 3ème dimanche de chaque mois sur la place du fronton.
  • De nombreux "Zikiro" (méchoui à la mode basque).
  • Bals et autres manifestations se déroulent à intervalle régulier sur le fronton qui sert alors de place publique.

La bibliothèque pour tous témoigne de l'attachement à la culture. Les sportifs ont l'embarras du choix entre le trinquet typique, le fronton et son magnifique mur du XVIIIè siècle en pierres de la Rhune pour la pelote basque et le parcours de santé fléché à partir de l'entrée du village pour la balade plus "musclée".

Ainhoa

Il faut parcourir à pied sa rue bastide du XVIIème siècle, caractéristique du village par ses maisons à colombages, puis visiter l'église du XIVème remaniée aux XVIème et XVIIème siècles, remarquable par son retable doré, son clocher-tour à cinq niveaux et ses superbes galeries. On débouche aussitôt sur la place du fronton près duquel démarre le chemin de croix qui s'élève jusqu'à 450 m au dessus du village, promontoire où se trouvent le calvaire et une chapelle dédiée à la vierge d'Aïnhoa : assurément une des plus belles vues du Pays Basque. A ne pas manquer, le vieux lavoir où s'arrêta Napoléon III et le site de la cabane forestière.

Artistes des plus surprenants, l'atelier du souffleur de verre vous accueille et tout près le sculpteur sur bois et le fabricant de bijoux fantaisie. Profitez également de la visite du fabricant de pain d'épice, véritable régal, et laissez-vous tenter par les boutiques de produits artisanaux.

Lundi de Pentecôte : procession à Notre Dame de l'Aubépine avec procession. - Presbytère: 05 59 93 84 87 Spectacles de chants et de danses basques en été. Semaine du 15 août : Fêtes patronales. 20 août : "Les 12 heures de la randonnée pédestre". A Aïnhoa, privilégiez la balade en empruntant le GR10 ou les 5 chemins de randonnée balisés. Essayez aussi la pelote basque bien sûr, au fronton ou au mur à gauche.

Saint-Pée sur Nivelle

Le château des Sorcières du XVIème siècle, doit son nom aux procès qui s'y déroulèrent au début du XVIIème siècle. L'église surélevée en 1606 possède des dalles funéraires du début du XVIème siècle, quelques redoutes de terre, vestiges de défense, construites vers 1808 sont assez bien conservées. Au quartier Ibarron, à 3 km du centre, on remarque l'architecture typiquement labourdine des vieilles maisons. Sur la route d'Aïnhoa, le site du lac offre dans un cadre magnifique, un vaste plan d'eau. Au delà, le bois de St-Pée conserve de nombreux chênes têtards à la silhouette si caractéristique.

St Pée sur Nivelle, où fut inventé le chistera, abrite un des derniers fabricants de pelote basque. Près du château des Sorcières, le potier vous accueillera devant son tour.

Ronde du Labourd en mars et 6 Heures tout terrain en mai (courses automobiles tout terrain). Carnaval, Confrérie de la Truite. Herri Urrats en mai. Fêtes patronales et semaine culturelle en juin. Foire artisanale en août. Fêtes du quartier Amotz en juillet, du quartier Ibarron en septembre. Animations diverses en été (danse, choeurs, pelote et force basques, courses de vaches).

Pratiquez le canoë, le kayak, le pédalo, ou la pêche sur le lac, le raft ou la pêche sur la Nivelle (1ère catégorie). Jouez sur les trois frontons et les deux trinquets, sur le lac, les deux courts de tennis, à la salle polyvalente, au mini-golf. Promenez-vous sur les sentiers de randonnées pédestres et VTT toute l'année. Découverte de la nature et de la forêt avec la participation de l'ONF l'été.

Ciboure

Le couvent et le cloître des Récollets ont été édifiés en 1610, on y trouve une fontaine, don de Mazarin en 1660. Le long du quai, la maison natale du compositeur Maurice Ravel du XVIIè siècle , plus haut le phare construit en 1936, signé André Pavlovsky, la Mairie date de 1720 et la vieille fontaine de 1676. Adossée à la colline, l'église St Vincent fut construite en 1555. La colline de Bordagain domine la ville. La tour du même nom, reste d'une église du XIVè siècle, servit longtemps à guetter l'entrée de la baie gardée par la fortification de Socoa commandée par Louis XIII. De nombreuses maisons de style ont été construites à Ciboure, citons par exemple en 1926 la villa Leïhorra, de style art-déco.

A l'image de Ravel, qui revenait souvent au "pays", de nombreux artistes viennent s'installer à Ciboure, leurs ateliers de peinture valent le détour. On visite aussi l'atelier d'un restaurateur-doreur sur bois de meubles anciens et objets divers.

Diverses expositions à la Tour de Bordagain et à la Mairie. Marché aux produits régionaux : dimanche matin. Fêtes patronales de la "Bixintxo" en janvier. Concerts à l'Eglise St Vincent (Académie Maurice Ravel, Musique en Côte Basque...). Compétitions de Golf, toute l'année. Fêtes du quartier de Socoa en Juin. Pelote basque, tous les soirs en saison. Fête du Thon : 1er samedi de juillet. Brocante, le 1er dimanche du mois au quartier de l'Untxin et le jeudi au quartier Marinela.

Trois frontons, le golf 18 trous "La Nivelle", des courts de tennis et de squash., le centre UCPA du Fort de Socoa. Tous les sports nautiques se pratiquent grâce aux écoles de voile, de planche à voile, de ski nautique, de plongée, de surf, les P.E.P.,pêche et plaisance dans la baie, que traverse la navette maritime de Socoa à St Jean de Luz. Une salle de tir et un parcours de santé complètent toutes ces possibilités.

Urrugne

Urrugne, terre d'évasion, touche à la mer et à la montagne. Côté mer, la Chapelle de Socorri et son cimetière de pêcheurs aux stèles discoïdales d'où la vue est admirable, les six kilomètres de la Corniche surplombant merveilleusement la mer. Côté montagne le Mont du Calvaire que l'on gravit à pied et sa chapelle, les vestiges protohistoriques (cromlechs) et les redoutes napoléoniennes. Au bourg, l'église St Vincent du XVIème siècle, au sud le parc floral Florénia, au nord le Château d'Urtubie.

Originalité, Bienvenue à la Ferme Onjo-Leku vous propose les produits de ses cultures. La cidrerie Txopinondo : cidre basque et patxaka. La visite de la fabrique traditionnelle de fromage de brebis.

Procession religieuse à la Chapelle de Socorri en mai. "Ahate Besta" - Fête du Canard en juillet. Concours de "Marmitako" (ragoût de thon) en août. Fêtes patronales de la "Bixintxo" et Comice Agricole en septembre. Festival de Force Basque et des Sports Basques, spectacles folkloriques. Carnaval. Fête de la Pomme ou Sagar Tinka fin septembre.

Le paradis de la randonnée avec ses 170 kms de sentiers pédestres balisés, de balades VTT, le centre équestre, la pelote basque au fronton et dans les deux trinquets, le tir au pigeon d'argile au ball-trap, la salle polyvalente. Profitez de la visite des ventas du col d'Ibardin.

Ascain

A l'entrée du village, le pont dit "romain" du XVIè siècle enjambe la Nivelle ; à proximité se trouve le pittoresque quartier du port. L'église Notre Dame de l'Assomption construite à la fin du Moyen Age et agrandie aux XVIè et XVIIè siècles domine la place du fronton bordée par ses hôtels et vieilles maisons. Ascain est le point de départ des ascensions de la Rhune (905m), on y voit encore des vestiges de cromlechs (tombes préhistoriques) et de fortifications, des pottok vivent sur ses pentes herbeuses. Du sommet, que l'on peut atteindre aussi par un petit train à crémaillère, un admirable panorama s'offre à nous.

Ascain est un village où l'on produit plusieurs spécialités: du gâteau basque, du confit de canard qui préside souvent au repas dans le Sud-Ouest. Autre intérêt, l'atelier du taxidermiste, métier devenu rare où l'on peut visiter le musée de la ferme basque (entrée gratuite).

Week-end musical en octobre: concert d'accordéon, chants basques, Fêtes d'été,15 août : Fêtes patronales ( concours de chiens de bergers, course de la Rhune ) Décembre : mois culturel.

Un grand complexe sportif ouvert à tous permet la pratique de la natation avec sa piscine à 2 bassins, du tennis (4 courts), de la pelote en plein air ou à l'abri et aussi de l'athlétisme. Dans le village, le trinquet et le fronton offrent d'autres spécialités de pelote basque, la Nivelle fera la joie des pêcheurs à la ligne, et des amateurs de canoë. Quant aux randonneurs, huit parcours balisés de sentiers pédestres permettent de découvrir en toute sécurité les merveilleux environs du village.